Le musée

Présentation générale du musée

 

■ Le nouveau château

« Sans Laupen, pas de Berne ! » – Une histoire mouvementée à découvrir dans un parcours passionnant.

Le musée du château de Laupen a été inauguré le 2 septembre 2017. Les visiteurs sont enthousiastes : « Petit, mais bien conçu ». L’exposition est faite pour tous, claire et compréhensible aussi pour les enfants. Celles et ceux à qui les panneaux illustrés et les films ne suffiraient pas pourront lire le texte détaillé. L’exposition est installée dans le nouveau château et structurée en quatre parties :

La bataille de Laupen

Le château et le bourg de Laupen

Mobilier archéologique

Films documentaires

 

Dans le nouveau château, il est également possible de visiter la salle de Mülinen et la salle des mariages. Albrecht von Mülinen fut bailli de Laupen de 1769 à 1774. Dans la salle des mariages sont suspendues les armoiries des baillis bernois ayant résidé au château de Laupen.

 

■ La tour de la prison

« Barbara Weber : abandonnée, condamnée, exécutée ». Le droit pénal sous l’Ancien Régime

Le musée du château de Laupen comprend depuis le 4 septembre 2021 deux nouveaux espaces consacrés à la justice bernoise sous l’Ancien Régime, jusqu’au début du XIXe siècle. Au sous-sol de la tour de la prison est relatée la tragique histoire de Barbara Weber, pauvre journalière du pays de Schwarzenburg, qui fut incarcérée ici en décembre 1812, dans une petite cellule en madriers. Cela pour avoir, dans le désespoir, mis à mort son nouveau-né. En mai 1813, à Laupen même, Barbara Weber fut décapitée à l’épée.

Dans la tour de la prison, les visiteurs peuvent se plonger dans l’atmosphère du consistoire, tribunal des mœurs institué après la Réforme, qui contrôlait, blâmait, infligeait des amendes ou même des peines de prison. Dans le logement du geôlier, de brefs enregistrements sonores reconstituent les délibérations du consistoire, avec des extraits des procès-verbaux originaux et des sentences. Et à l’entresol, une chambre à coucher est installée comme elle aurait pu l’être à l’époque. Des textes et des propos qui font sourire aujourd’hui…

À l’étage de la tour de la prison se trouvent deux autres cellules en madriers. Dans l’une est présentée l’évolution des idées au temps des Lumières. L’autre propose des explications sur la jurisprudence, la peine de mort en Suisse et son abolition, l’infanticide dans la littérature et les inégalités sociales dans la vie quotidienne au XVIIIe et au XIXe siècle.

Pour de plus amples informations sur l’exposition dans la tour de la prison :

Dépliant Barbara Weber : abandonnée, condamnée, exécutée (en allemand)

 

■ Chemin de ronde près de l’escalier

« Gracieux seigneurs, sermons sur l’échafaud et délinquants ». La dernière montée sur l’échelle de l’échafaud

Sur le chemin de ronde, près de l’escalier, est accrochée au mur l’échelle de l’échafaud. L’occasion de parler des pratiques judiciaires bernoises du Moyen Âge au XIXe siècle. Depuis le chemin de ronde, vous pouvez voir l’emplacement des deux lieux de supplice connus de Laupen : le gibet de l’Eiholz et le Leuebiel.

 

Venez nous rendre visite.

Pour les dates et les heures d’ouverture, voir l’Agenda.

Le château et le musée sont ouverts le premier et le troisième dimanche du mois, de mai à octobre. Sur demande, des visites guidées, payantes, peuvent être réservées à d’autres moments.

Les mesures de protection édictées par l’Office fédéral de la santé publique doivent être respectées.

Pour tout renseignement, contacter Mme Katrin Gysel, 078 603 47 63, kgysel.sueri@bluewin.ch, ou le numéro 031 740 10 60.

 Dépliant Musée 2021 (en allemand)